Vous êtes ici: Page d'accueil > L'arbre de la fraternité

L'arbre de la fraternité

Dans le cadre d'un temps fort de l'Enseignement Catholique, le 22 septembre 2015,  300 enfants se sont vus confiés la mission de "Jardiniers de la Fraternité".

Ils ont eu à relever le  défi suivant :

 "L'arbre de la fraternité, qui manifeste combien il est bon et beau de vivre en paix ensemble, a perdu toutes ses feuilles ! En effet, plus les hommes ont des préjugés, des idées toutes faites sur les autres religions, les autres cultures par manque de connaissances plus l'arbre meurt....

Alors nous faisons appel à vous : les jardiniers de la fraternité !

En équipe, vous allez partir récolter de nouvelles feuilles afin que l'arbre retrouve sa splendeur ! comment ? en cherchant à apprendre, ensemble, sur les religions qui vous animent ! 

Voici donc l'arbre de la fraternité qui a retrouvé sa splendeur grâce aux feuilles qu'ils ont recueillies en découvrant le Judaïsme, le Christianisme, l'Islam, le Bouddhisme et l'Hindouisme.

A présent, c'est à chacun d'entre nous de veiller à ce que les feuilles ne retombent plus ! Nous voulons continuer d'aller vers les autres, de nous interroger, de chercher à comprendre et  s'entre aider. Soyons des jardiniers de la fraternité toute l'année, dans notre école et dans notre famille !

En ce sens, ce temps rejoint le Projet de L'Enseignement Catholique du diocèse que le père Pascal DELANNOY, Evêque du diocèse de Saint-Denis promulguera en octobre 2015. Il s'intitule : "Des communautés éducatives partenaires pour une fraternité en actes".  Voici une des trois convictions qui structurent ce projet : (Extrait)

"Nous croyons que les diversités culturelles sociales et religieuses représentent un atout et offrent de réelles opportunités pour construire la société de demain. Ces diversités influencent chacun d'entre nous et nous constituent...

... cela requiert une attention toute particulière à faire dialoguer ces différentes influences en chacun de nous, notamment par un apprentissage de l'esprit critique...

L'enjeu est donc de continuer à inventer de nouvelles manières de mettre en lien ces cultures afin qu'elles puissent s'enrichir les unes les autres et non pas se combattre. Le désir de dialogue interculturel, enraciné dans les valeurs de l'Evangile, doit nous aider à demeurer dans cette volonté d'accueil de tous.

En effet, ces valeurs de charité, confiance, humilité, espérance, respect de la vie et de tout homme... qui constituent un bien commun pour l'humanité, peuvent et doivent être proposées à tous, dans le quotidien de nos établissements."